Stimulons la relance

Le prochain budget doit mettre l’accent sur la relance
L’industrie automobile du Canada a régressé de 20 % en 2020 à cause de la pandémie et a encore reculé de 13 % au cours des premiers mois de 2021. Ce déclin est de loin supérieur à celui que nous avons connu durant la crise économique de 2008-2009. Le secteur automobile ne s’est pas rétabli et a besoin de temps et de politiques adéquates pour faire revenir les emplois et les ventes.

De nouvelles taxes sur l’automobile sonneront le glas de la reprise de l’emploi et de l’économie.


L’économie et l’industrie automobile ne peuvent pas se permettre quelque nouvelle taxe, directe ou indirecte, que ce soit durant cette période de ralentissement provoquée par la COVID-19, alors que l’on injecte tous les fonds nécessaires pour sauver des emplois et adopter des technologies innovantes.

 
  • S’abstenir d’imposer de nouvelles taxes

  • Adopter un programme national de mise à la ferraille de vieux véhicules

  • Clarifier les règles en matière de déplacements transfrontaliers des travailleurs de l’automobile

STIMULONS L’ÉCONOMIE ET AIDONS L’ENVIRONNEMENT AVEC UN PROGRAMME DE MISE À LA FERRAILLE DE VIEUX VÉHICULES

Parked Cars

Lorsqu’on aspire à mieux rebâtir, remplacer les vieux véhicules est la meilleure façon de réduire considérablement les émissions produites par le parc de véhicules légers et les gaz à effet de serre à court terme, tout en stimulant la consommation.

Pour tirer pleinement profit de ces bienfaits économiques et environnementaux, un programme fédéral de mise à la ferraille doit permettre aux consommateurs de se débarrasser de leur vieux véhicule et d’acheter n’importe quel modèle de la gamme complète de véhicules à moteur à combustion interne (MCI) ou électriques (VE) neufs.

 

Les véhicules neufs rejettent aussi nettement moins d’émissions génératrices de smog et sont équipés de systèmes de sécurité améliorée; ils apporteront donc des avantages pour l’environnement et pour la sécurité des Canadiens et Canadiennes.

 

VEUILLEZ PRENDRE ACTION

 
 

 

CE QUI EST BON POUR L’INDUSTRIE AUTOMOBILE L’EST AUSSI POUR LE CANADA.  

Plus de 540000 Canadiens et Canadiennes travaillent dans les domaines suivants :
Ventes et distribution au détail
Entretien et réparation
Fabrication de véhicules et de pièces